Skip to content

Mouvement pour la Justice Climatique

23 juin 2016

Le mouvement mondial vers la Justice Climatique

L’accord de Paris établit le but de limiter le réchauffement à 1,5°C, mais ne donne pas les moyens d’y arriver.

La commission Philippine des droits de l’homme poursuit les corporations des énergies fossiles pour leur rôle dans les atteintes aux Droits de l’Homme causées par le réchauffement.

Un paysan Péruvien demande 21000 Dollars de dommages et intérêts à une compagnie allemande d’électricité devant un tribunal allemand. Les gouvernements des Etats américains poursuivent les corporations d’énergies fossiles qui auraient menti au public sur le changement climatique. Les efforts de particuliers qui demandent un dédommagement au compagnies vont probablement augmenter avec le temps, et seront transnationaux . Les plaintifs pourront venir de toute part et porter leur cas devant des nombreuses juridictions. En même temps, des citoyens, incluant des enfants, portent de plus en plus de plaintes contre leur gouvernement et ont du succès. (…) Des habitants d’îles du Pacifique demandent à immigrer en Nouvelle-Zélande pour raisons climatiques. L’un d’eux a obtenu un permis d’immigration pour raisons humanitaires.

Les mouvements pour la justice climatique recommandent que les gouvernements :

  1. Eliminent l’industrie fossile des négociations climatiques
  2. Reconnaissent leurs obligations souveraines de préserver les ressources naturelles essentielles
  3. Tout en apportant leurs contributions, introduisent une taxe sur la production d’énergie fossile pour financer partiellement le Mécanisme International pour la perte et les dommages
  4. Suppriment les subsides aux énergies fossiles et couplent cette action à une taxe carbone pour s’assurer que les gouvernements récupèrent les coûts complets du CO2 de l’industrie fossile
  5. Introduisent dans la loi internationale une provision qui reconnaît le rôle de la responsabilité du secteur privé et encourage les gouvernements à entreprendre l’action législative et des actions légales dans le cadre des lois existantes pour gérer la potentielle responsabilité criminelle et civile de l’industrie des énergies fossiles.
  6. Entreprennent des actions légales contre l’industrie des énergies fossiles dans leurs juridictions nationales pour établir les responsabilités, récupérer les coûts du changement climatique et exposent les documents internes de l’industrie des énergies fossiles.
  7. Considèrent de modifier les périodes limites pour permettre aux plaignants d’amener des cas dont les dommages se manifestent par la suite.
  8. Mettent en place des stratégies qui assurent que les défenseurs des énergies fossiles ne prennent aucune action pour éviter la responsabilité.
  9. Introduisent une législation qui concerne spécifiquement la responsabilité climatique s’il s’impose de clarifier une loi ou de changer une loi pour rendre faisable un procès climatique.

http://climatejustice.org.au/wp-content/uploads/2016/06/Report-Climate-Justice-2016.pdf

 

 

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :