Skip to content

Le climat se fissure

18 janvier 2016

Fin décembre, une vague de chaleur exceptionnelle a touché le Nord des Etats-Unis, de l’air au dessus de 0 degrés a touché l’Arctique. La glace polaire est fragilisée, et le risque de fonte de la fine couche de glace recouvrant la mer Arctique augmente.

Je m’étends sur ce sujet dans le Plus: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1468463-temperature-record-en-arctique-il-faut-nous-attendre-a-une-meteo-de-plus-en-plus-extreme.html

Le nombre de cyclone augmente, à un point jamais vu, tel qu’il est maintenant incontestablement dû au réchauffement scientifique. C’est assez prévisible, car les cyclones se forment dans de l’eau au-dessus de 22-23 degrés.  Cette augmentation du nombre des cyclones, observée à un réchauffement avoisinant les 1 degrés Celsius, pourrait continuer et s’intensifier. http://www.wunderground.com/blog/JeffMasters/comment.html?entrynum=3222

Les émissions de méthane de la mer de Sibérie augmentent. Le méthane est un gaz à effet de serre 20x plus fort que le gaz carbonique. Le réchauffement de la mer, et du permafrost sous-marin favorise les émissions de méthane, la quantité de méthane qui atteint l’atmosphère dépend entre autres de la surface libre de glace, et risque d’augmenter en été.

Il est possible qu’un événement de fonte de glace massif ait touché le Groenland. Le Groenland est la dernière grande étendue de glace de l’hémisphère Nord, couvert de montagnes de glace jusqu’à 3’000 de haut.  La fonte totale du Groenland ferait monter le niveau des mers de 6 m environ. Et les glaces fondent, jusqu’à maintenant en été. Chaque année, le fonte du Groenland ajoutait aux mers des centaines de kilomètres cubes d’eau douce de fonte. Même si le Groenland perdait de la masse chaque année, il récupérait partiellement en hiver. Mais les océans se sont réchauffés, et cela se sent plus en hiver.  L’ouragan Alex apporté de l’air au dessus de zéro degrés au Groenland, et les observations montrent une perte de masse du glacier Jacobshavn ces derniers jours. La glace a aussi été chassée de manière inquiétante de la baie de Disko et Uummannaq, par où s’écoule ce glacier.  Un flux de sédiments dans ces baies (16 janvier) pourrait signifier qu’une quantité d’eau très importante s’est écoulée du glacier. Cela pourrait être un événement de fonte de glace important, et qu’il se produise en hiver constitue une aggravation.

Did a January Hurricane Just Set off a Massive Greenland Melt Event in Winter?

J’ai vraiment l’impression que nous vivons les derniers mois de notre climat traditionnel,  et nous entrons dans la nouvelle ère du changement climatique constant, avec des effets majeurs sur la vie des populations.

 

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :