Skip to content

L’algue transformant le CO2 en craie et oxygène menacée par l’acidification de la Méditerranée ?

4 septembre 2014

Ces dernières années, les huîtres dans les huîtreries aux Etats -Unis ont commencé à mourir et la rentablité de leurs cultures a réduit. L’acidification des océans ne permet plus le développement productif de larves d’huîtres, que les éleveurs américains cultivent maintenant dans de l’eau dont l’acidité est compensée. L’avenir des huîtreries est compromis.

Le gaz carbonique (CO2) produit par nos usines, nos transports et le chauffage de nos maisons s’accumule dans l’atmosphère et cause l’effet de serre. Il se dissout aussi dans les océans et forme l’acide carbonique, qui acidifie les océans, comme l’eau gazeuse. En 50 ans, le pH des océans est passé de 8.2 à 8.1. Il s’agit du changement de pH le plus rapide de l’Histoire de la Terre, alors que les fossiles montrent que les changements plus graduels avaient déjà un effet visible sur les animaux marins.

Et aujourd’hui, les huîtres sont-elles seules touchées? Nous constatons des effets importants sur les huîtreries, mais qu’en est-il des animaux marins sauvages et des algues? Des coquilles de petits escargots ptéropodes sont partiellement dissoutes par l’océan. La croissance des coraux est freinée et ils risquent de disparaître autour de 2050. Une des algues les plus abondantes des océans, le coccolithe Emiliania h. souffre aussi de l’acidification. Ces petites algues unicellulaires sont recouvertes de plaques de calcite en forme d’assiettes. Au cours des âges, les coccolithes ont sédimenté et formé les impressionnants dépôts de craie qui constituent les falaises blanches des bords de mers. Ces algues fixent jusqu’à 20% de CO2 dissous dans les océans* et forment une des soupapes de sécurité du climat terrestre.

La Méditerranée est une des mers contenant le plus d’acide carbonique dans l’eau. Dans le Golfe du Lion, les coccolithes ont changé avec l’acidité. Leur poids, passé de 5 à 3.5 picogrammes indique que leur coquille de calcite est beaucoup plus fine qu’avant, ils sont devenus plus petits et, à certains moments, on n’en trouvait quasiment plus. Dans des expériences de culture dans de l’eau acide de ces algues développaient une coquille plus fine. D’autres observations de coccolithes dans les mers actuelles et dans les sédiments ont montré que leurs coquilles s’affinaient avec l’acidification des océans.

La perte des coccolithes des océans pourrait provoquer un ralentissement de la fixation de gaz carbonique, et une aggravation de l’effet de serre. Il ne s’agit pas de la seule espèce menacée, nous sommes à l’aube d’une extinction en masse d’espèces vivantes terrestres et marines. Nous compromettons déjà la vie des plantes par le changement de température et les sécheresses, celle des animaux qui en dépendent, des humains si nous ne pouvons plus assurer les cultures alimentaires, des algues par l’acidification des océans la plus rapide de l’histoire de la Terre. La disparition des coccolithes pourraient aggraver le réchauffement et l’ampleur de l’extinction. Quand nous arrêterons-nous?

D’après: Meier, K. J. S., Beaufort, L., Heussner, S., and Ziveri, P.: The role of ocean acidification in Emiliania huxleyi coccolith thinning in the Mediterranean Sea, Biogeosciences Discuss., 10, 19701-19730, doi:10.5194/bgd-10-19701-2013, 2013

Pan genome of the phytoplancton Emiliania huxleyi Pan genome of the phytoplancton Emiliania huxleyi Nature 499, 209–213 (11 July 2013)
Le Golfe du Lion, un observatoire de l’environnement en Méditerranée, Par André Monaco,Wolfgang Ludwig,Mireille Provansal, Bernard Picon
Sensitivity of coccolithophores to carbonate chemistry and ocean acidification Nature 2011 476 (7358):80-3

Film illustrant les effets de l’acidification des océans:
http://www.theweathernetwork.com/news/articles/ocean-acidification-global-warmings-evil-twin-threatens-marine-ecosystems/28399/

Puis récemment:
Les conchyliculteurs crient leur colère aux pouvoirs publics:
http://sosterrien.skynetblogs.be/archive/2014/08/31/la-sterilisation-carbonique-enfin-un-impact-economique.html

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :