Skip to content

L’espoir de l’équitable

14 janvier 2013

Aujourd’hui, un milliard de personnes souffrent de la faim et les trois quarts sont des agriculteurs des pays pauvres. Leurs revenus ne suffisent pas à nourrir la famille. La sous-alimentation frappe souvent, chronique ou saisonnière. En Afrique, en Amérique du Sud, en Inde ou au Bangladesh, les cultivateurs et ouvriers ne parviennent pas à nourrir leurs familles, contractent des maladies dues aux pesticides toxiques, le chocolat est souvent cultivé par des enfants esclaves (OIT). La pauvreté extrême engendre des nombreux abus: les femmes subissent des agressions, le travail des enfants est répandu, la durée du travail harassant dépasse parfois les 14 heures, les journées de maladie non payées réduisent encore la subsistance, les malades et blessés ne reçoivent pas les soins nécessaires, les cultivateurs s’exposent à des empoisonnements mortels en appliquant des pesticides sans protection, et les cultures intensives dégradent les sols et l’environnement.

Le commerce équitable peut éliminer une grande partie de la pauvreté et de la sous-alimentation dans le monde. Il assure des salaires et des conditions de travail légaux ou supérieurs, et des contrats stables grâce auxquels les producteurs peuvent prévoir leur budget à long terme. Les familles peuvent se nourrir, les droits des travailleurs, des femmes et des enfants sont respectés, et les enfants scolarisés. Les producteurs sont encouragés à cultiver des produits biologiques, et à développer une agriculture durable. Les produits équitables émettent moins de CO2.

En 2011, plus d’un million de petits paysans bénéficiaient du système Fairtrade dans 63 pays. Plus de mille villes se sont déclarées ‘villes équitables’ et choisissent le commerce équitable dans leurs fournitures. Des nombreux produits sont maintenant disponibles en fabrication équitable. Des grandes marques choisissent des ingrédients équitables. Le commerce équitable approvisionne maintenant les grandes surfaces et peut facilement augmenter l’échelle de sa production. 

Un monde équitable est à notre portée. Les produits équitables ne coûtent pas plus que d’autres produits de même qualité, et les différences sont surtout dues au transport et à la distribution en petites quantités. Si tous les produits des pays pauvres sont équitables, ces coûts supplémentaires disparaîtront.

Il est essentiel de mettre en place le commerce équitable maintenant. Alors que l’augmentation du prix des aliments, le réchauffement climatique et les achats massifs de terres en Afrique menacent les conditions de vie des plus pauvres, nous pouvons dès aujourd’hui mettre fin à des millions de drames humains, d’une façon juste, équitable et sûre pour le consommateur.

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :