Skip to content

Jouons!

14 janvier 2013

L’enfant apprend beaucoup par le jeu. C’est une activité aussi importante que les devoirs ou l’aide à la maison. Prévoyons du temps pour le jeu! Divers types de jeu sont utiles pour le bon développement d’un enfant. Il a besoin de jouer seul, librement, et avec d’autres enfants. Il est aussi important pour lui de jouer avec un adulte aimant.

Un bébé va explorer le monde qui l’entoure. Il met des objets à la bouche, les laisse tomber, joue avec l’eau. Plus grand, il peut démonter la radio. Ce type de jeu est très utile à l’enfant. Il apprend ainsi comment les objets fonctionnent.  

En jouant il peut aussi répéter un événement stressant, comme une punition. Il comprend et accepte ainsi peu à peu la situation. Un enfant un peu plus grand complique le jeu et invente des scénarios. Ses histoires s’inspirent de ce qu’il a vécu. Ce type de jeu permet d’apprendre, au cours de années, comment fonctionne le monde des adultes. Il est utile à l’enfant, qui apprendra plus par le jeu si on le laisse terminer son scénario.

Un enfant, surtout petit, gagne aussi beaucoup à jouer avec un parent. Le petit enfant se sent mieux auprès d’un adulte, surtout la maman. Il est alors plus en confiance et peut apprendre sereinement. L’adulte peut mettre à 

disposition les outils pour le jeu, et soutenir l’enfant dans ses découvertes. Certains psychologues conseillent de diriger l’enfant dans le jeu. De plus en plus, on préfère le laisser choisir et découvrir le jeu librement, avec une aide discrète en cas de besoin. L’enfant est ainsi plus détendu, il aura plus de plaisir et prendra plus d’initiatives. Un jouet tout simple suffit pour passer un excellent moment avec quelqu’un d’aimant. 

Un enfant plus grand, autour de trios ans, jouera plus volontiers seul ou avec d’autres enfants.  Mais il toujours besoin de ses parents. Les moments de jeu créent du plaisir partagé qui aidera à maintenir une bonne relation avec les parents jusqu’à l’âge adulte.

Le jeu demande du temps, un défi pour les parents seuls qui travaillent, s’occupent de la maison et élèvent leur enfant. Les moments de jeu partagé sont pourtant importants pour l’enfant. Le deuxième parent devrait participer au développement intellectuel et affectif de l’enfant. Un enfant dont les parents sont séparés peut même profiter de voir ses deux parents séparément, si les deux s’organisent pour lui consacrer du temps et de l’attention. Les grands-parents, oncles et tantes ou amis peuvent aussi offrir un moment de jeu partagé à l’enfant. 

L’Ephémère, 2010, modifié janvier 2013

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :